Origines des demandeurs d’asile en France

PM 296 logo Au total, les réfugiés représentent 22,5 millions de personnes, soit moins de 1% de la population mondiale. Ils sont de plus en plus nombreux. (Présence Mariste n°296, juillet 2018)

Quand on parle de Migrants, de combien de personnes s’agit-il ? D’où viennent-ils ?
Quelle est notre situation par rapport à nos voisins européens ?
Un peu de clarté dans les chiffres devrait nous permettre de mieux comprendre !
Marie Agnès REYNAUD
Marie Agnès REYNAUD

Les réfugiés

Le terme "réfugié" est défini par la législation internationale : la Convention de Genève de 1951, ratifiée par 145 membres des Nations unies, interdit de refouler des réfugiés dans un pays où leur vie est en danger.

Dans le monde

Chaque année, le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR) des Nations unies publie des chiffres sur la situation des réfugiés dans le monde. Au total, les réfugiés représentent 22,5 millions de personnes, soit moins de 1% de la population mondiale. Ils sont de plus en plus nombreux, et viennent majoritairement du Moyen-Orient, mais aussi d’Afrique. Evolution notable par rapport à 2016 : le Soudan du Sud est devenu le troisième pays le plus fui par des populations

En France

La France a enregistré un peu plus de 100 ?000 demandes d’asile en 2017. C’est encore près de moitié moins que l’Allemagne (200 000 en 2017, mais 280 000 en 2016 et 800 000 en 2015 !).

On note au cours de cette année 2017 une progression notable de la demande en provenance de pays d’Afrique de l’Ouest comme la Côte d’Ivoire et la Guinée. (source Office français de protection des réfugiés et apatrides).

"La France est donc loin de ployer sous le poids des demandes et des réfugiés, comme on l’entend trop souvent. Cessons de nous fantasmer en forteresse assiégée ; cela ne correspond tout simplement pas à la réalité", a déclaré Bernard Cazeneuve à l’Assemblée nationale.

Demandeurs d'asile en France
Demandeurs d’asile en France

Un avenir à réfléchir

Les migrations choisies ou imposées vont s’amplifier dans les années à venir, et cela pour plusieurs raisons. La circulation de l’information montre des pays où il fait bon vivre, le dérèglement climatique contraindra des milliers de personnes à se déplacer …
Aucun mur ne pourra arrêter les migrations à venir : à nous donc d’apprendre à partager « notre maison ».

Marie-Agnès REYNAUD
Principaux pays d’origine de la demande
d’asile des migrants en 2017
Provenance des demandes d’asile en France
Albanie 7 630 - Afghanistan 5 987 - Haïti 4 934
Soudan 4 486 - Guinée 3 780 - Syrie 3 249
(Publié dans « Présence Mariste » n°296, juillet 2018)