Voyage préparatoire annuel à N.D. de l’Hermitage des nouveaux volontaires

PM 301 c1 42x60 logo Des volontaires dans le monde entier : frères, laïcs maristes, jeunes adultes…. peuvent s’engager pour une période courte ou longue dans un service international. (Présence Mariste n°301, octobre 2019)

Depuis 5 ans, de jeunes volontaires allemands viennent régulièrement à ND de l’Hermitage, fin juillet, pour connaître Marcellin Champagnat et son projet. Ces volontaires sont principalement des élèves ou anciens élèves de deux écoles maristes : Mindelheim et Fürth, et ont décidé de faire un service volontaire social international pendant 9 mois dans un projet mariste quelque part dans le monde. Ils seront accompagnés par l’équipe de la CMI (Collaboration en Mission Internationale) qui a déjà préparé ces jeunes à leur service pendant un an.

Dans le passé, des jeunes volontaires maristes ont travaillé soit au Mexique, ou bien en Colombie, en Bolivie, au Brésil, en Argentine, au Kenya, en Tanzanie, au Malawi, en Afrique du Sud, au Cambodge, en Thaïlande et à Samoa avec des frères et des laïcs maristes à l’œuvre de Champagnat.

Collaboration en mission internationale

Les cinq valeurs de la pédagogie mariste sont au centre de cette formation
Les cinq valeurs de la pédagogie mariste sont au centre de cette formation

Lors du voyage préparatoire en 2018, il y a eu une première : trois jeunes volontaires d’Afrique du Sud, un du Mexique et deux de Bolivie ont complété le groupe. En retour, ces jeunes adultes sont venus en Allemagne pour faire leur service mariste. Le motif de cet échange de volontaires vient à la suite de la décision qu’a prise l’avant-dernier Chapitre général (en 2009) de lancer le projet CMI. Par l’intermédiaire de CMI, des volontaires dans le monde entier : frères, laïcs maristes, jeunes adultes…. peuvent s’engager pour une période courte ou longue (de 4 semaines à 3 ans) dans un service international. Les volontaires CMI allemands travaillent dans l’enseignement, l’artisanat, la pastorale des jeunes, les jardins d’enfants et la prise en charge des enfants réfugiés.

La pédagogie mariste est au centre

En septembre 2018, un groupe de 22 tuteurs de Mindelheim est venu pour la première fois à l’Hermitage. A l’école, ils s’occupent des élèves des classes d’entrée tout au long de l’année. Les cinq valeurs de la pédagogie mariste : la simplicité, le sens de la famille, l’amour du travail, la présence et à la manière de Marie, sont au centre du travail des tuteurs. Pour ces jeunes, les cinq valeurs ont reçu un sens nouveau et plus profond dans la rencontre avec Marcellin Champagnat et dans les lieux où il a travaillé.   Nous serions heureux de rencontrer de jeunes maristes de France lors d’un des prochains voyages à l’Hermitage, ou même quelqu’un ayant décidé de venir à Mindelheim pour un service volontaire CMI.

Nancy CAMILLERI
(Publié dans « Présence Mariste » n°301, octobre 2019)